Marion 13ans pour toujours

Marion 13ans pour toujours

Synopsis : Marion Fraisse avait 13 ans quand elle s’est pendue, le 23 février 2013. A côté d’elle également au bout d’une corde comme un symbole, son téléphone portable et une lettre, dans laquelle la jeune fille s’adresse directement à ses camarades de classe qui l’ont harcelée. Atteinte au plus profond d’elle-même par ce drame, sa mère Nora le dépasse néanmoins pour remonter le fil de ces terribles événements et rendre justice à sa fille.

Le harcèlement scolaire se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. Lorsqu’un enfant est insulté, menacé, battu, bousculé ou reçoit des messages injurieux à répétition, on parle donc de harcèlement. Pour animer les échanges, nous avons fait appel à Monsieur Julien Mestrez, enseignant de formation et ex-directeur d’école. Il nous a expliqué son parcours de préfet et a cité des cas pour lesquels il a eu des décisions difficiles à prendre lorsqu’il était question de harcèlement ou d’exclusion d’élèves. Le métier de préfet n’est pas facile et il implique d’importantes responsabilités. Les enfants ne se confient pas facilement aux adultes et il est difficile à la direction d’une école de savoir quand un élève va mal. C’est souvent grâce à l’aide d’autres élèves, du PMS et de la psychologue que la direction apprend qu’un enfant ou adolescent est en grande souffrance. Parfois, l’orientation du jeune vers un autre établissement est nécessaire, soit temporairement, soit définitivement. C’est une décision difficile mais dans l’intérêt du jeune en question.